Vendredi 23 décembre 2005 — Dernier ajout lundi 28 août 2006

un grand jeu d’extérieur pour approfondir sa vie chrétienne

défis intellectuels et sportifs, expression de la Parole de Dieu : un grand jeu en plein air qui fait ses preuves…

Un grand jeu facile à mettre en place et adaptable à de nombreuses situations : temps fort de fin d’année, retraite de profession de foi, rencontre diocésaine d’équipes d’un mouvement… Pour petits et grands !

Succès et ressourcement garantis !

Les données ci-dessous sont à adapter en fonction du nombre de participants, du nombre d’animateurs, du lieu, du temps dont vous disposez, de la météo (!)…

Éléments pour un grand jeu d’une durée d’une heure et quart regroupant une quarantaine de participants répartis en 6 équipes qui passeront 10 minutes maxi dans chacun des 6 défis proposés :

Préparer une « feuille de route » par équipe sur laquelle vous prévoyez de la place pour écrire un nom d’équipe et faire un tableau comportant les colonnes suivantes :

  • colonne 1 : l’ordre de passage dans les lieux de défi (équipe 1 : 1 puis 2 puis 3 puis 4… ; équipe 2 : 2 puis 3 puis 4 puis 5…, etc.) ;
  • colonne 2 : note donnée pour chaque défi (elle sera inscrite par le responsable du défi en fonction des résultats de l’équipe) ;
  • colonne 3 : bonus (ce sont les points de bonification apportés par le défi physique) ;
  • colonne 4 : total (total des points colonne 2 + colonne 3).

Préparer, pour chaque animateur de défi, une fiche défi comportant :

  • un défi « intellectuel » en lien avec le thème de la journée, le lieu d’accueil, les témoins rencontrés… (ex. : quels sont les 7 sacrements, les signes qui les caractérisent, et la réalité qu’ils indiquent ; reconstituez ce texte à trous tiré de l’Évangile ; quel est le nom du lieu qui nous accueille…) ;
  • un défi physique pour obtenir des points de bonification (relais chronométré ; parcours à faire les yeux bandés avec l’aide des coéquipiers qui peuvent crier la direction à prendre ; passe à 10 contre l’animateur _ prévoir un ballon…)
  • une création : couronne de fleurs à constituer pour le chef d’équipe ; prière à rédiger pour la célébration du soir, schéma d’un église avec des brindilles, mime d’un passage de l’Évangile qui servira à la veillée, charade à inventer pour trouver un mot en lien avec la vie chrétienne (ex : cathédrale…) etc.

Remettre aux animateurs des défis leurs fiches défis, et les répartir sur le lieu du jeu, en leur rappelant la durée maximum de leur défi.

Constituer des équipes de 5 à 7 personnes. Leur remettre les feuilles de route en donnant les explications nécessaires. Précisez qu’après chaque défi les équipes doivent vous rejoindre avant d’aller au défi suivant.

Donnez le signal de départ.

NB : L’animateur principal (vous ?) se tiendra donc au centre du jeu, de manière à accueillir toute équipe qui quitte un défi, afin de « réguler le traffic ». Lorsqu’une équipe se présente, à lui, l’envoyer à son prochain défi s’il est libre, ou la faire patienter (avec un ou deux points de bonification si nécessaire), en lui demandant un service (ramasser des papiers, faire un bouquet de fleur, répéter les refrains de la célébration, etc.).

À la fin du jeu, rassemblez tout le monde pour le palmarès, en commençant par les équipes qui ont le moins de points (en les félicitants cependant des résultats obtenus…). Lorsqu’il reste 2 équipes à appeler, annoncez : « la médaille d’or est pour… » (laissez durer un peu le suspens) « … l’équipe qui a réussi à obtenir x points » et annoncez le nom de l’équipe qui arrive en première position. L’éclat de joie sera détonnant ! Félicitez ensuite seulement la deuxième équipe en lui confirmant sa deuxième place et en lui indiquant son nombre de points.

Vous avez du temps pour préparer le jeu, l’enrichir, le rendre plus amusant ? Voici des idées :

  • demander à chaque équipe de nommer un responsable qui tiendra la feuille de route et donnera la réponse officielle de l’équipe à chaque défi ;
  • demander à chaque équipe de se donner un nom et un cri de ralliement à utiliser à chaque arrivée dans un nouveau défi, puis à chaque départ ;
  • découper les feuilles de route dans une grande feuille sur laquelle vous avez préalablement fait un grand dessin, ou écrit une phrase clé qui résume le thème de la journée, de manière à ce qu’elles constituent un grand puzzle à recomposer à la fin du jeu ;
  • ajouter sur chaque lieu de défi, une enveloppe cachée que les équipes devront retrouver, et dont chacune contient le mot d’une phrase à recomposer à la fin du jeu ;
  • donner un sens spirituel au défi physique ;
  • prévoyez la remise d’une « coupe » de l’équipe la plus drôle, celle de l’équipe la plus lente, etc.

Des enfants d’âge très différents participent au jeu ?

  • indiquez aux équipes en début de jeu, que celles qui seront les plus attentives aux plus petits obtiendront des points de bonification ;
  • prévoyez la participation des plus petits : ce sont eux qui doivent apporter l’enveloppe retrouvée, à l’animateur du défi ; un relais prévoit que les plus grands portent les plus petits, etc. ou bien
  • faites une équipe de petits, accompagnée par un adulte, et qui aura sa récompense propre…

Pour motiver les troupes :

  • dès le début de la journée, insistez sur le fait que ce qui sera abordé dans la journée servira au grand jeu ;
  • faîtes applaudir chaque équipe quand elle est constituée ;
  • prévoyez un palmarès avec une coupe pour chacune des 3 premières équipes (or, argent et bronze) _ une image de coupe imprimée sur feuille A4 par participant, avec mention du lieu et de la date suffit !) ;
  • prévoyez une récompense pour tous : image, goûter… (cependant, évitez le « tout le monde a gagné » qui frustre les jeunes…).

A la fin du jeu, un « ratissage » collectif du lieu peut permettre de ramasser des papiers, remettre des choses en ordre, voire de retrouver des objets égarés…

Lors du palmarès, placer progressivement les équipes de manière à pouvoir prendre une photo de groupe à la fin du jeu, en veillant à avoir un arrière plan évocateur (chapelle, lieu d’accueil…), et à ce que les participants tendent leurs coupes vers le ciel, portent bien leur couronne de fleurs, sourient… Le cliché constituera un super souvenir !